Hypnose Bruxelles

Arrêter de fumer grâce à l’hypnose

Arrêter de fumer est une décision plus qu’importante dans la vie d’un fumeur. L’addiction aux cigarettes, bien qu’on n’arrête pas de déployer les conséquences néfastes pour la santé, est de plus en plus fréquente de nos jours. Certaines études affirment, toutefois, que 1 fumeur sur 3 souhaite arrêter et sortir de cette dépendance destructrice. Or, il n’est pas du tout facile de s’y mettre. Certains y arrivent sans aide, mais plus tard, ils retombent dans leurs habitudes. Le meilleur moyen de s’en sortir c’est d’entamer la démarche avec un psy qui saura vous aider à surmonter la pente au moment du sevrage.

La période de l’addiction aux cigarettes se divise en trois parties. Tout d’abord, il y a la « période bleue » qui marque les débuts. À cette phase, le fumeur est très attaché à son addiction et apprécie énormément les cigarettes.

Ensuite, il y a la « période grise » où il commence à s’apercevoir des dangers du tabac. Mais à ce stade, il lui est encore impossible d’arrêter parce qu’il s’est habitué à fumer. Enfin vient la « période arc-en-ciel » où il ne prend plus plaisir à fumer. Il devient las face à son addiction et est même prêt à l’abandonner. Tout fumeur peut un jour ressentir l’envie d’arrêter de fumer, mais pour une raison ou une autre, la seule volonté ne suffit pas. Déjà, la présence de nicotine dans les cigarettes incite les fumeurs à en consommer de plus en plus et à devenir dépendants.

Ensuite, il y a ce que les psychanalystes appellent la « satisfaction orale » procurée par les cigarettes. Au cours de la journée, les fumeurs ressentent quelquefois le besoin de s’auto-apaiser, dans ce cas, fumer devient une sorte de tranquillisant pour eux. Les cigarettes deviennent un instrument pour les calmer, les rassurer, les aider à surmonter les épreuves et plus la vie est dure, plus ils en recherchent. De même, durant la période de sevrage, il y a des troubles causés par l’arrêt de tabac qu’il faut surmonter.

Le syndrome de manque est le premier trouble qui peut survenir à la suite de l’arrêt de tabac. Il atteint l’ex-fumeur parce que le taux de nicotine dans son organisme a subi une baisse brutale. Son cerveau se met alors à réagir. Voici les symptômes :

  • Il devient très nerveux, agressif et coléreux
  • Il devient insomniaque et dans la journée il est quelquefois incapable de se concentrer
  • Il devient boulimique

L’arrêt du tabac peut également entraîner la dépression. Cela est dû principalement au changement brusque lié aux habitudes. Se faire accompagner par un psy est une aide efficace pour surmonter ces épreuves.

D’autres questions ou des doutes? Prendre un rendez-vous?

Vous avez d’autres questions ou des doutes, n’hésitez pas à contacter le secrétariat pour prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au secrétariat, cabinet d’hypnose à Bruxelles.